Football : Fiche Technique 2

Eden Hazard

Hazard ou L’héritier moderne

Ceci n’est pas une biographie d’Eden Hazard mais une fiche technique de son profil footballistique.

Eden est un artiste, un créateur, un génie, un talent pur, un philosophe… enfin le champ lexical est placé, veuillez insérer le superlatif qui vous sied.

Commençons par « son » défaut avant d’exposer ses qualités. Ce jeune louviérois a tout d’un footballeur moderne. Sa seule imperfection footballistique est psychologique ; je m’explique : parfois il pense une action avec trois touches d’avance sur ces coéquipiers qui ne peuvent pas le suivre à juste titre. Oui pour moi c’est une anomalie, car il doit prendre en compte la qualité de ces coéquipiers savoir ce qu’ils peuvent faire et ce qu’ils ne peuvent pas faire. Comme Zizou savait ce que Guivarc’h ne pouvait pas faire tout court.

Revenons à ce gamin de 20ans, qui côtoie déjà l’excellence sur les pelouses de ligue 1. Une technique parfaite dans l’ensemble, en détail ça donne à peu près ça :

Une prise de balle sans faille, un contrôle de balle à enseigner dans les écoles de foot, des dribbles appliqués et toujours adéquats. Ce qui est extraordinaire avec Eden c’est qu’il peut passer un joueur juste en accélérant sans même user de gris-gris de tout genre. Nonobstant, il le fait pour nous fans de football, pour les spectateurs, pour son plaisir personnel et il le fait surtout avec classe et facilité. C’est jouissif. On en conclut que c’est un joueur de ballon. Déjà assez pour faire son trou au sein des joueurs de marque.

Mais ses qualités ne s’arrêtent pas là. Il possède une vision de jeu Zidanesque, avec une très bonne qualité de passe qu’il allie tantôt avec des gestes Ronaldinesques. Et c’est là où ces copains Lillois sont en général à la ramasse. Comme si cela ne suffisait pas, il est à l’aise avec ses deux pieds, capable d’envoyer des missiles de n’importe où. (Voir vidéos sur Youtube). En écrivant cet article je me suis demandé si je n’étais pas un tantinet soit peu, un simple fan d’Eden Hazard dépourvu d’objectivité. Et bien Oui je suis fan de ce joueur et je suis loin d’être objectif. Heureusement qu’il me donne raison. En un match il justifie minutieusement chaque phrase de cet article.

Ais je mentionné qu’il est plutôt bon sur coup pied arrêté ? Qu’il a une capacité à tenir sur ses jambes sans rappeler un certain Léo ? Qu’il n’est pas mauvais de la tête ? Qu’il est toujours présent au grand rendez vous en club et dernièrement en sélection ?

En bref, je pense que Hazard est un joueur de classe mondiale qui a son nom à coté des cracks comme Messi, Ronaldo et consorts. Il y a des sceptiques c’est normal, il n’a pas encore disputé de compétition internationale, ou  ligue des champions. Il fait des merveilles mais c’est la ligue 1 ce n’est pas pareil que les cracks susmentionnés. Certes…

Cependant je suis prêt à prendre les paris Hazard jouera dans un grand club et fera exactement ce qu’il fait en ligue1 dans n’importe quel championnat européen. (Une once d’exagération ? NON). Des propos dithyrambiques je vous l’accorde, mais est ce pour autant trop d’honneur pour le meilleur joueur de ligue 1 ?

L’avenir nous dira si je suis juste inconsciemment un Belge dans l’âme ou un devin bloggeur. Excité à l’idée de voir le talent d’Eden Hazard communier avec le public lillois sous l’air de Friedrich Haendel (« Zadok the Priest »), je m’accorde le plaisir de dire que c’est « mon joyau » que vous allez aduler. Enfin une compétition à son niveau.

C’est le début de ma phrase préférée : Je vous l’avais dit.

Football : Fiche Technique 1

Jonathan Pitroipa

Pitroipa ou Clone burkinabé de Gervihno.

Ceci n’est pas une biographie de Jonathan Pitroipa mais une fiche technique de son profil footballistique.

Lorsqu’un footballeur africain fait ses classes en Afrique, nous pouvons le ressentir dans jeu, dans sa course de balle, sa prestance. Le talent brut des terrains rouges de l’ancienne Haute Volta a donné raison à celui que je nomme Pitroinho ou le Clone burkinabé de Gervinho. La ressemblance n’est pas que morphologique.

Ce joueur est doté d’un contrôle de balle dangereux dans les deux sens du terme. Je m’explique : c’est un joueur qui peut en un contrôle de balle éliminer voir casser les reins de son adversaire, car doté d’une agilité époustouflante. Cependant le revers de la médaille, est qu’il est capable du pire dès sa prise de balle. Son excès d’explosivité l’expose souvent à des pertes de balles évitables. D’ailleurs il a laissé quelques supporters sceptiques à Hambourg durant son passage.

Jonathan a une capacité de dribble imprévisible pour son adversaire et pour lui-même.  En effet il est muni de crochets incisifs et d’une réactivité féline, il réussi des tours de passe-passe dans des périmètres improbables. Sa capacité de percussion est fatale pour son adversaire, il peut faire la différence sur les 30 premiers mètres. Comme ses choses là vont de pair, Jonathan a tendance à trop en faire. Son péché mignon les feintes de frappes. Durant ses percées, il peut facilement se mêler les pinceaux ; au meilleur des cas on peut apprécier la justesse de son pinceau. Ce joueur a une accélération tonitruante, une vitesse de dribble prisée et un état d’esprit louable il prend rarement des cartons.

Ce natif de Ouaga, a cependant des lacunes qui si elles sont palliées feront de lui un joueur de marque. Dans le football d’aujourd’hui, on attend beaucoup d’un ailier. Il ne suffit plus qu’il sache juste arpenter son coté de prédilection et centrer pour que son attaquant marque. Un ailier doit marquer des buts, doit faire des passes décisives et en plus de cela il ne doit pas rechigner le travail défensif (à moins d’être de la tranche des Ronaldo et consorts). Jonathan, à ce niveau est à la traine. Il est capable de coup d’éclat mais sa technique de frappe est loin d’être une valeur sure. Il faut aussi que ces centres soient des balles de buts ; il a la fâcheuse habitude d’éliminer une flopée d’adversaire et ensuite annihiler son travail en bâclant le dernier geste.

Pitroinho possède un potentiel énorme a 25 ans il doit prouver qu’il est prêt à faire partir de cette liste de joueur de marque. Rennes est donc un nouveau  départ avec Antonetti comme chien de garde/ Papa poule, il aura le cadre humain et sportif nécessaire pour évoluer.

Comme  son clone ivoirien, on lui souhaite une saison fructueuse.